Jeu légal en France

Jouer au poker en ligne, aux paris sportifs et aux paris hippiques sur les sites agréés de jeux d'argent autorisés par la France

Jeu légal en France: jouer au poker en ligne, aux paris sportifs et aux paris hippiques en France

La baisse de la part des joueurs excessifs doit constituer une priorité pour les opérateurs

9 avril 2024

Après avoir examiné les plans d’actions « Prévention du jeu excessif ou pathologique et du jeu de mineurs » des opérateurs de jeux d’argent, le Collège de l’Autorité nationale des jeux (ANJ) a rappelé que la diminution de la part des joueurs excessifs devait constituer une priorité pour l’ensemble de ses acteurs. Ce dernier a en outre rejeté les plans d’actions de deux casinos et d’un cercle de jeu parisien.

En 2020, l’Observatoire des Jeux avait estimé à 1,4 million le nombre de joueurs à risque, dont près de 400.000 de niveau pathologique. En outre, selon la dernière étude « EnCLASS » réalisée en 2021 par l’OFDT, un collégien de 3ème sur quatre a déclaré avoir déjà joué à un jeu d’argent ou de hasard dans l’année. Et l’étude ENJEU-Mineurs menée par la SEDAP a révélé qu’en 2021, 34,8% des jeunes mineurs interrogés jouaient. En tout, la part du produit brut des jeux (PBJ) attribuable aux joueurs problématiques représentait 38,3% en 2019, dont 20,7% pour les joueurs excessifs.

Aujourd’hui, il ressort que la stratégie de pilotage de régulation par objectifs assignés aux opérateurs, corrélé à une politique d’accompagnement à la conformité, ont abouti à de vrais progrès dont des avancées significatives pour l’ensemble du marché du point de vue de la prévention du jeu excessif ainsi qu’une hausse des standards de protection en matière d’identification et d’accompagnement des joueurs excessifs en ligne. En ce qui concerne la protection des mineurs, l’ensemble du marché affiche un logo standardisé mis à disposition par l’ANJ. ​Certains opérateurs en ligne ont déployé des actions pour prévenir les tentatives de contournement de l’interdiction de jeu appliquée aux mineurs.

Si des progrès substantiels ont été accomplis par les opérateurs de jeux depuis trois ans, le jeu problématique occupe une place encore trop importante dans le marché du jeu d’argent. Ainsi, dans son plan stratégique 2024-2026, l’ANJ a placé la réduction du jeu excessif et des dommages sociaux qu’il engendre ainsi que la protection des mineurs au centre de son action. En lien avec cet objectif central, les opérateurs devront, en 2024, aller plus loin pour identifier un nombre de joueurs excessifs en cohérence avec la taille de leur bassin de joueurs et les études de prévalence. Ils devront par ailleurs démontrer des résultats opérationnels et mesurables qui pourront être vérifiés par des opérations de contrôle. Ils devront notamment détecter et intervenir le plus tôt possible et diversifier les mesures d’accompagnement en les adaptant davantage au niveau de risques identifié et appliquer un outil d’évaluation des risques avant la commercialisation des offres de jeu et prendre les mesures ad hoc pour limiter ces risques. La FDJ et le PMU devront quant à eux renforcer le dispositif de contrôle en points de vente pour s’assurer du respect de l’interdiction de vente aux mineurs et proposer à l’ANJ, avant le 30 mars, un nouveau dispositif robuste d’identification et d’accompagnement des joueurs excessifs ou pathologiques en points de vente.

Enfin, l’ANJ a expressément rappelé aux opérateurs qu’en raison d’un contexte 2024 marqué par la tenue de deux événements sportifs de premier plan et du risque d’intensification des pratiques de jeu qu’il induit, ils devront exercer une vigilance accrue à l’égard de la prévention du jeu des mineurs et des comportements de jeu, tout particulièrement des personnes vulnérables.

Pour les casinos et les clubs de jeu, la priorité 2023 fixée par l’ANJ était le renforcement de l’identification et de l’accompagnement des joueurs excessifs, par le biais notamment de la formation des personnels. L’ANJ a constaté une hétérogénéité des niveaux de conformité encore plus marquée qu’en 2023. Alors que certains groupes ou établissements progressent régulièrement avec la mise en place d’avancées significatives, d’autres ont peu évolué depuis 2021. La plupart des plans d’actions ont été approuvés par l’ANJ, qui a réitéré les prescriptions de 2023.

Enfin, les prescriptions pour les sociétés de course coordonnées par la Fédération nationale des courses hippiques (FNCH) sont sensiblement identiques à l’exercice précédent, au regard de leur faible taux de mise en œuvre et portent majoritairement sur l’identification et l’accompagnement des joueurs excessifs qui est très insuffisant. Des efforts qui portent majoritairement sur le dispositif d’information en hippodrome. 

 

Jouez avec modération!

Meilleures salles de poker en ligne en France



Nos autres articles

Les dépenses marketing des opérateurs toujours en baisse

4 mai 2015 — Les opérateurs agréés ont affecté 22,5 millions d’euros aux dépenses de marketing medias au cours des deux premiers mois de l’année, soit près de 21% de moins que le montant dépensé sur la même pé...

Les dépenses marketing des opérateurs en baisse

10 février 2014 — Les dépenses médias des opérateurs de jeux en ligne agréés par l’ARJEL ont baissé au quatrième trimestre 2013 à 35 M€ selon les derniers chiffres communiqués par l’autorité régulatrice. Au cour...

L'ANJ publie deux nouveaux guides pour identifier et accompagner les joueurs excessifs

5 février 2024 — Après avoir effectué un long travail de concertation avec les différents acteurs concernés, l’Autorité nationale des jeux (ANJ) a publié deux nouveaux guides : un guide « identification et accomp...

Baisse des dépenses marketing des opérateurs agréés online !

26 novembre 2020 — Les investissements marketing des opérateurs agréés en télévision, radio, presse, affichage et Internet ont diminué de -5% au troisième trimestre 2020 au regard du troisième trimestre 2019 à 41 mi...


Actualité du poker en ligne légal en France

Pro Dream : Jérémy Surinach intègre le Team Pro PMU Poker

20 mai 2024 — A l’issue de l’édition 2024 de Pro Dream organisée par PMU Poker, on connaît l’heureux élu qui vient d’intégrer le Team Pro PMU Poker. Il s’agit de Jérémy Surinach. Ce dernier, choisi par un jury,...

PMU : un joueur qualifié remporte un Main Event pour la première fois

20 mai 2024 — En remportant le Main Event de la 3e étape du France Poker Open (FPO) organisé au Pasino de la Grand Motte par PMU Poker en partenariat avec Texapoker, Michael Martin entre dans l’histoire de la ...

Parions Sport En Ligne lance les "Missions Paires de 7" !

17 mai 2024 — Parions Sport En Ligne revient cette semaine avec les "Missions Paires de 7". Zoom sur cette nouvelle opération qui va ravir les amateurs de poker en ligne... Comment ça marche ? "Missions Paires ...

La "French Poker Cup" revient sur Unibet

2 mai 2024 — La "French Poker Cup" fait son grand retour sur Unibet ! Comment ça marche ? Cette nouvelle édition est disponible jusqu'au 27/01/2025. Elle comporte trois phases : Première phase Le dim...

Toutes les actualités des salles de poker en ligne en France

 

© 2024 JEU-LEGAL-FRANCE.FR - Tous droits réservés - Charte graphique Six Design
Mentions légales - Avertissement - Affiliation - Jeu responsable - Contact
Jeu-Legal-France.fr sur Twitter   S'abonner au flux RSS

Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé).
Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs.

-18