Jeu légal en France

Jouer au poker en ligne, aux paris sportifs et aux paris hippiques sur les sites agréés de jeux d'argent autorisés par la France

Jeu légal en France: jouer au poker en ligne, aux paris sportifs et aux paris hippiques en France

Loi sur les jeux en ligne: propositions pour lutter contre l’offre illégale

28 mai 2011

Ce mercredi (24 mai) a été présenté devant la Commission des Finances un rapport très attendu de Jean-François LAMOUR et Aurélie FILIPPETTI concernant la loi du 12 mai 2010 relative à « l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne » (dont Jean-François LAMOUR a été le rapporteur).

Loi sur les jeux en ligne : un ensemble hétérogène de propositions pour lutter contre l’offre illégale.

Le texte présente vingt et une propositions visant à rectifier la loi initiale, propositions que l’on peut grossièrement rapporter à trois directions que devrait adopter la lutte contre le jeu en ligne illégal (qui représenterait encore, de manière « résiduelle », de 15% à 30% des parts de marché) :

La première de ces directions consiste à agir directement contre les sites illégaux en renforçant les moyens d’action juridiques de l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne). Il faudrait par exemple la doter d’une personnalité morale afin qu’elle puisse agir directement en justice, ou permettre à ses agents de surfer anonymement à la recherche d’infractions.
La seconde direction est celle de l’extension du domaine légal. En effet, certaines pratiques comme les skill games payants ne sont pas clairement concernées par la régulation actuelle, ce qui entraîne une certaine confusion et va à l’encontre de l’esprit du texte. Il faudrait donc remédier à ce flou propice aux abus en les faisant rentrer de manière explicite dans le giron de la loi.
Enfin, la dernière direction est l’amélioration de la compétitivité de l’offre légale dans une optique de concurrence (par rapport à l’offre illégale bien entendu, mais il s’agit également de s’harmoniser avec ce qui se fait dans les autres pays européens). Pour ce faire, il faudrait modifier en profondeur le système de taxation pour le rendre plus attractif pour le joueur. Ainsi, la taxe actuelle sur chaque mise (ce qui a, logiquement, tendance à les faire baisser) serait remplacée par une taxe fixe de 20% sur le Produit Brut des Jeux.

Il est à noter qu’il y a un désaccord de fond concernant les deux points précédents entre les députés LAMOUR (UMP) et FILIPPETTI (PS) : Aux yeux de cette dernière, tout ce qui peut être interprété comme un encouragement ou une incitation au jeu en ligne est néfaste car cela augmente d’autant les risques d’addictions. Elle a ainsi proposé « à titre personnel » l’instauration d’un taux maximal de perte horaire de l’ordre de 70 euros de l’heure.
On peut toutefois voir l’influence de cette ligne de pensée dans le fait qu’aucun assouplissement des procédures d’ouverture d’un compte joueur ne semble être à l’ordre du jour.

Articles liés:
La fiscalité des jeux en ligne ne sera pas réformée avant les élections 2012
Les jeux de casino en ligne pas autorisés en France avant 2013
François Baroin: pas de baisse des taxes sur les jeux en ligne avant 2012
800.000 français joueraient sur des sites illégaux de casino en ligne

 

Jouez avec modération!

Meilleures salles de poker en ligne en France



Nos autres articles

Communiqué de l'ARJEL sur la lutte contre les sites illégaux

29 mai 2011 — L'ARJEL vient de publier un communiqué suite au rapport de Jean-François LAMOUR et Aurélie FILIPPETTI qui indiquait que le jeu en ligne illégal représenterait encore de 15% à 30% des parts de mar...

Le CCJ favorable à une taxation du PBJ des jeux en ligne

7 septembre 2011 — À l’approche de la mise en application de la « clause de revoyure » (prévue en novembre) de la loi du 12 mai 2010 sur l’ouverture du marché des jeux en ligne, le sujet fait couler beaucoup d’enc...

Les opérateurs de jeu et les joueurs critiquent le rapport de Bercy

31 octobre 2011 — Il y a à peine quelques jours, les services fiscaux du ministère du Budget ont publié un rapport d'évaluation très attendu. Celui-ci portait sur la revoyure de la loi du 12 mai 2012, loi sur la ...

Les Home Games PokerStars ont été agréés en France par l'ARJEL

16 mai 2011 — L'ARJEL vient de publier aujourd'hui sa décision d'autoriser les Home Games de PokerStars en France, suite à la délibération du collège du 12 mai 2011. Home Games PokerStars agréés en France Suit...


Actualité du poker en ligne légal en France

Progression de +3,5% du PBJ du marché des jeux d'argent en 2023

23 avril 2024 — Selon le bilan publié ce jour par l’Autorité nationale des jeux (ANJ), le produit brut des jeux (PBJ) du marché des jeux en ligne a progressé de +3,5% en 2023 par rapport à l’année précédente, pou...

Une pluie de cadeaux avec le Prize Drop Anniversaire d'Unibet !

18 avril 2024 — Unibet fait son grand retour cette semaine avec une nouvelle opération liée au poker. Baptisée "Prize Drop Anniversaire", cette dernière met en jeu plusieurs milliers d'euros de récompenses. On vous...

La baisse de la part des joueurs excessifs doit constituer une priorité pour les opérateurs

9 avril 2024 — Après avoir examiné les plans d’actions « Prévention du jeu excessif ou pathologique et du jeu de mineurs » des opérateurs de jeux d’argent, le Collège de l’Autorité nationale des jeux (ANJ) a ra...

25 000 € à se partager avec la "Piñata Spins" de PMU Poker !

4 avril 2024 — PMU Poker revient en ce mois d'avril avec une opération inédite intitulée "Piñata Spins". Zoom sur toutes les modalités de cette offre qui met en jeu une cagnotte de plusieurs milliers d'euros ! Co...

Toutes les actualités des salles de poker en ligne en France

 

© 2024 JEU-LEGAL-FRANCE.FR - Tous droits réservés - Charte graphique Six Design
Mentions légales - Avertissement - Affiliation - Jeu responsable - Contact
Jeu-Legal-France.fr sur Twitter   S'abonner au flux RSS

Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé).
Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs.

-18