Jeu légal en France

Jouer au poker en ligne, aux paris sportifs et aux paris hippiques sur les sites agréés de jeux d'argent autorisés par la France

Jeu légal en France: jouer au poker en ligne, aux paris sportifs et aux paris hippiques en France

Progression de plus de 7% du chiffre d’affaires du secteur au premier semestre

7 octobre 2022

Le chiffre d’affaires global du secteur des jeux d’argent et de hasard a progressé de plus de 7% par rapport au premier semestre 2021 pour atteindre 5 milliards d’euros selon le rapport de l’Autorité nationale des jeux (ANJ). Une croissance portée principalement par les jeux de loterie et le pari hippique en réseau physique, les jeux en ligne ayant enregistré un recul de -11%.

Recul sur les trois segments de jeux en ligne

Le produit brut des jeux (PBJ) du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne a reculé de -11% à moins de 1,1 milliard d’euros au premier semestre, ce qui n’était pas arrivé depuis 2013. Cette baisse de PBJ concerne chaque segment mais relève de facteurs différents pour chacun d’entre eux. De son côté, le nombre de comptes joueurs actifs (CJA) est en baisse de 12% avec 3,7 millions de joueurs.

Les mises des paris sportifs en ligne ont atteint les 3,969 milliards d’euros au 1er semestre 2022, en baisse de 8% par rapport à la même période en 2021. Le PBJ était de 685 millions d’euros, en baisse de 12% sur la période. Ce recul s’explique notamment par le déroulement de l’EURO de football lors du 1er semestre 2021. A noter que le nombre de comptes joueurs actifs a diminué de – 20% à 2.843.000.

Le segment des paris hippiques en ligne affiche quant à lui un recul de -17% des mies à 727 millions d’euros et de – 18% du produit brut des jeux à 169 millions d’euros, lié principalement lié au retour des joueurs en points de vente. Le nombre de compte joueurs actifs était de 467.000, en baisse de -5%.

Enfin, le PBJ du poker en ligne a diminué de -3% à 216 millions d’euros par rapport au premier semestre de l’année précédente. Avec une baisse de PBJ de 10% entre les premiers semestres 2020 et 2022, le marché tend cependant à se consolider après avoir perdu une partie des joueurs occasionnels arrivés sur le marché pendant les périodes de confinement. A noter que le nombre de comptes joueurs actifs sur le semestre était de 1,168 million de joueurs, en recul de -9%.

Les dépenses marketing des opérateurs en ligne au 1er semestre 2022 ont reculé de - 46% à 57,2 millions d’euros par rapport au 1er semestre 2021, ce qui s’explique en partie par les investissements records constatés au premier semestre 2021. La tenue de la Coupe du Monde de football en fin d’année, période où les dépenses publicitaires sont traditionnellement plus coûteuses, incite sans doute également les opérateurs à préserver leur capacité d’investissement. Cette activité se maintient toutefois à un niveau élevé si on la compare à la situation avant la crise sanitaire, après les records enregistrés pendant les périodes de confinement. On note également une réallocation des budgets de gratifications financières de l’objectif d’acquisition vers celui de rétention. Après avoir déployé une stratégie relativement coûteuse d’acquisition des joueurs en 2021, les opérateurs semblent désormais investir dans leur fidélisation. La Coupe du monde de football et les budgets marketing ambitieux 2022 annoncés pour le second semestre devraient permettre au marché des paris sportifs de retrouver une certaine dynamique. 

Très bonne dynamique de la loterie et des paris hippiques en points de vente pour les opérateurs sous monopole

La Française des Jeux (FDJ) a enregistré plus de 10 milliards d’euros de mises au premier semestre, contre 9,1 milliards à période comparable en 2021, soit une hausse de 10% entre les deux périodes. Le produit brut des jeux a quant à lui progressé de +12% à 3,2 milliards d’euros. Cette forte progression est exclusivement due à la loterie instantanée et jeux de tirage, dont les mises ont progressé de +17% pour s’établir à 8 milliards d’euros, alors que celles engagées sur les paris sportifs ont chuté de 11% à 2 milliards d’euros dans le même temps. Ceci s’explique notamment par la reprise du jeu Amigo en points de vente et, plus généralement, à la poursuite de la croissance de Loto et EuroMillions, dont les mises s’élèvent à 3 milliards d’euros au 1er semestre 2022, soit 19% de plus par rapport à la même période de l’année dernière. Et des jeux de grattage, dont les mises s’élèvent à 4,9 milliards d’euros au 1er semestre 2022 (+15,1%) autour de ses produits phares tels que Cash. Ces résultats sont également à mettre en perspective avec l’augmentation de +13% des dépenses marketing communiquées par FDJ à 176 millions d’euros au titre du 1er semestre 2022, avec une hausse de +25% concernant les dépenses marketing en loterie à 86 millions d’euros et une baisse de -6% en paris sportifs à 54 millions d’euros.

De son côté, le PMU a enregistré une hausse de +18% de ses enjeux à 3,9 milliards d’euros sur la période, se rapprochant de son niveau d’activité réalisé avant la crise sanitaire. Le PBJ a progressé de +15% à 969 millions d’euros. Le retour des parieurs en réseau physique suite à la levée des dernières restrictions sanitaires en points de vente s’est fait au détriment du jeu en ligne, en raison notamment des cagnottes plus conséquentes que son dispositif de mutualisation des gains génère. Cette dynamique retrouvée s’inscrit dans un contexte de renouvellement de l’offre de jeu et de déploiement d’une stratégie marketing visant à rendre plus attractifs et accessibles les paris hippiques pour renouveler et diversifier le bassin de joueur. 

De nombreuses actions menées par l’ANJ au premier semestre

Au cours du semestre, l’ANJ a engagé plusieurs initiatives structurantes pour le marché des jeux d’argent, notamment en matière de communications commerciales, en coopération avec les différents acteurs concernés : publication des lignes directrices relatives aux contenus des publicités des opérateurs de jeux ainsi que des recommandations pour « désintensifier » la pression publicitaire et renforcer la protection des mineurs et des publics vulnérables ; révision des chartes de bonne conduite des éditeurs et de leurs régies visant à encadrer le volume et la concentration des communications commerciales sur les services de télévision et de radio sous l’égide de l’Arcom. Les opérateurs et les organisations professionnelles concernées élaborent actuellement une charte de bonne conduite visant à encadrer la diffusion de la publicité numérique, sur la base des standards dégagés dans la recommandation de l’ANJ. Cette dernière a également lancé un groupe de travail sur les partenariats sportifs des opérateurs de jeux d’argent qui devrait aboutir à la formulation de propositions concrètes d’ici la fin de l’année. Enfin, des s lignes directrices et recommandations de l’ANJ portant sur les bonus et offres de bienvenue font actuellement l’objet d’une consultation auprès des opérateurs. L’ensemble de ce plan d’action devrait être opérationnel d’ici le lancement de la Coupe du monde de football le 20 novembre prochain. 

 

Jouez avec modération!


Actualité du pari sportif en ligne légal en France

Faites le plein de freebets en participant au "Multi Buts" de Winamax !

26 mai 2023 — La 37ème journée de "Ligue 1 UberEats" va avoir lieu samedi prochain. Pour célébrer cet événement, Winamax lance une nouvelle offre axée sur les paris footballistiques. Zoom sur tous les détails de ...

La Française des Jeux accompagne la pratique sportive au féminin

26 mai 2023 — Engagée dans le sport à tous les niveaux, la Française des Jeux (FDJ) propose d’accompagner financièrement 1000 femmes souhaitant se lancer dans une pratique sportive régulière à l’occasion de so...

Pronostic football Ligue 1 : Toulouse - Auxerre, le samedi 27 mai

25 mai 2023 — Cette 37e et avant-dernière journée de Ligue 1 marquera certainement un tournant dans la saison d'Auxerre. À la lutte avec le FC Nantes pour éviter la relégation, les Bourguignons devront au moins...

Pronostic football Ligue 1 : Lille - Nantes, le samedi 27 mai

25 mai 2023 — Terrassé en finale de la Coupe de France, le FC Nantes n'a plus inscrit le moindre but depuis et se dirige tout droit vers la Ligue 2 s'il ne réagit pas. Dans le cadre de la 37e journée de Ligue 1...

Toutes les actualités du pari sportif légal en France

© 2023 JEU-LEGAL-FRANCE.FR - Tous droits réservés - Charte graphique Six Design
Mentions légales - Avertissement - Affiliation - Jeu responsable - Contact
Jeu-Legal-France.fr sur Twitter   S'abonner au flux RSS

Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé).
Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs.

-18