PARIS HIPPIQUES

JEU LéGAL



Newsletter Jeu Légal

François Hollande livre son point de vue sur la filière hippique

26/04/2012

Arrivé en tête du premier tour des élections Présidentielles, François Hollande a répondu aux questions du journal Paris-Turf sur la filière hippique. Un exercice auquel se prêtera à son tour le Président sortant et candidat à sa succession Nicolas Sarkozy samedi prochain.

Le candidat socialiste a salué l’importance de la filière hippique pour la France ainsi que son rôle dans « l’animation et l’aménagement du territoire rural ». Pour lui, « le tissu d’infrastructures hippiques, générateur d’activité économique et d’emplois devait être maintenu et développé ». Il a par ailleurs rendu hommage au modèle associatif et bénévole auquel il convient de rester attaché.

François Hollande a annoncé qu’en cas d’élection, il voulait « aménager, corriger, compléter au vu des dysfonctionnements » la loi de Mai 2010 en ce qui concerne les paris sportifs en ligne et le poker en ligne, précisant que l’ouverture avait été positive pour la filière hippique.

Opposé « aux paris à côte fixe et à toutes autres modalités génératrice de risque de fraude et de dérive du système », il se dit être attaché au modèle économique des courses basé sur « sa forme mutuelle, seule garante de la transparence et de la régularité des épreuves ».

« Il faudra trouver les moyens de permettre à notre élevage et à nos courses de rayonner encore davantage à l’international sans pour autant crucifier le petit éleveur », a déclaré François Hollande à propos du principe de la taxe affectée aux sociétés de courses, contesté par la Commission Européenne. Pour le changement du taux de TVA, il précise que cela résultera « de la décision de la Cour de Justice Européenne ».

Le candidat a salué les initiatives prises récemment dans le cadre d’une réflexion stratégique sur l’avenir de la filière hippique, tout en précisant qu’elle doit associer l’Etat et la filière pour redéfinir pour les années à venir un modèle économique. Concernant l’augmentation de l’offre de course, il a dit s’en remettre aux sociétés mères et à leurs instances.

Pour lui, « la vocation de la filière hippique française n’est pas dans l’intérêt bien compris de ces acteurs, de se lancer dans des aventures capitalistiques aux quatre coins de la planète », jugeant qu’elles « contribueraient à faire exploser le modèle français et mettrait fin à l’organisation actuelle de nos courses ». Ce dernier point évoqué fait référence à la volonté du PMU de sa lancer dans une politique d’acquisition à l’international.

 
>> Toutes les actualités générales du pari hippique légal en France
 

Unibet Turf

Actualité du pari hippique en ligne légal en France

21/01/2021 Grâce aux soldes ZEturf, recevez un bonus sur vos gains du week-end !
Le mois de janvier rime avec "soldes d'hiver". Pour fêter la venue des promotions, ZEturf lance une nouvelle offre qui va permettre à ses parieurs d'obtenir un bonus de 10 % sur leurs gains du week-end prochain ! Comment... Lire la suite

ZEturf
21/01/2021 PMU : Emmanuelle Melin nommée directrice des ressources humaines
Nouveau changement au sein du Comité de direction PMU. Emmanuelle Melin a rejoint le GIE (groupement d’intérêt économique) le 18 janvier dernier au poste de directrice des ressources humaines (DRH). Cette dernière rempla... Lire la suite

PMU
18/01/2021 Le PMU accélère sa transformation digitale
Le PMU, dont la transformation digitale s’est accélérée en 2020 sous l’effet de l’évolution des modes de consommation des Français durant la crise sanitaire, poursuit sur sa lancée en renforçant sa dynamique e-commerce e... Lire la suite

PMU
>> Toutes les actualités des sites de paris hippiques légaux en France
 

  Accueil > Paris hippiques > Actualités du pari hippique en France > François Hollande livre son point de vue sur la filière hippique