PARIS HIPPIQUES

JEU LéGAL



Newsletter Jeu Légal

Nicolas Sarkozy affirme son attachement à la forme mutuelle du pari hippique

28/04/2012

Alors que le second tour des élections présidentielles se profile à l’horizon, Nicolas Sarkozy, Président sortant candidat à sa propre succession s’est prêté au même jeu que François Hollande, le candidat socialiste, en répondant aux questions de Paris-Turf dans l’édition du samedi 28 avril 2012.

Le développement de la filière hippique passe par le pari mutuel selon Nicolas Sarkozy

Selon Nicolas Sarkozy, « le cheval, la filière équine française constituent un élément essentiel de notre territoire », ajoutant que « 55 000 entreprises structurent ce secteur qui compte à présent plus de 76 000 emplois ». Fortement attaché à la forme mutuelle du pari hippique, il estime que « le développement de la filière hippique repose sur ce type de paris ».

Concernant la loi du 12 mai 2010 relative à l’ouverture du marché des jeux et des paris en ligne, il a souligné que « le gouvernement avait remis au Parlement un rapport en octobre 2011, qui a permis de dresser un premier bilan positif de la loi d’ouverture du marché des jeux en ligne ». Pour lui, « la loi a atteint son objectif, elle a permis de faire disparaître la quasi totalité de l’offre de jeu illégale en ramenant les joueurs sur des sites autorisés ».

La France vient d’être condamnée par la Cour de Justice Européenne sur le dossier de la TVA le candidat revient sur ce sujet d’actualité, ainsi que sur les questions liées au principe d’une taxe revenant aux organisateurs hippiques. Nicolas Sarkozy confirme que « des discussions sont en cours avec la Commission Européenne, les sociétés mères et les opérateurs de paris en ligne pour ajuster les modalités de cette taxe. La récente décision de la Cour Européenne de Justice suscite de nombreuses difficultés d’application ». Avant d’ajouter que « l’application du taux réduit de TVA contribuait de façon importante au maintien et la diversification des activités en milieu rural et au soutien de l’économie dans ces territoires ».

Enfin, s’exprimant sur l’augmentation de l’offre de courses et sur un changement éventuel du statut du PMU pour se lancer dans une politique d’acquisition à l’international, Nicolas Sarkozy pense que «  l’extension à l’infini du programme n’est pas possible et qu’une stratégie de développement à l’international prudente pourrait constituer un vecteur de croissance pour l’institution mais aussi pour promouvoir le modèle français d’organisation des courses ». Il rappelle toutefois que le statut du PMU est celui « d’un Groupement d’Intérêt Economique des sociétés de courses organisant des paris », et que « ce modèle a fait ses preuves ».

Article en relation:
François Hollande livre son point de vue sur la filière hippique

 
>> Toutes les actualités générales du pari hippique légal en France
 

Unibet Turf

Actualité du pari hippique en ligne légal en France

13/08/2020 Les perdants récompensés cette semaine sur France-pari !
Malgré l'épidémie actuelle, les hippodromes ont largement repris leurs activités, qui sont habituellement importantes durant l'été. Ainsi, cette semaine est une nouvelle fois riche en événements, avec par exemple pas moins ... Lire la suite

France Pari
06/08/2020 France-pari offre jusqu'à 50 € de bonus du 5 au 9 août !
C'est reparti pour un nouveau long week-end de courses hippiques, avec, sur le site de paris hippiques France-pari, une nouvelle promotion qui peut permettre à tout joueur de recevoir jusqu'à 50 € de bonus. Cette nouvell... Lire la suite

France Pari
30/07/2020 Jusqu'à 20 euros de bonus sur vos dépôts avec France-Pari !
La plateforme de paris hippiques en ligne France-Pari lance une nouvelle promotion qui va réjouir ses membres. Valable du 29 juillet au 2 août 2020, cette offre avantageuse permet en effet aux parieurs de gagner jusqu'à 20 ... Lire la suite

France Pari
>> Toutes les actualités des sites de paris hippiques légaux en France
 

  Accueil > Paris hippiques > Actualités du pari hippique en France > Nicolas Sarkozy affirme son attachement à la forme mutuelle du pari hippique