PARIS HIPPIQUES

JEU LéGAL



Newsletter Jeu Légal

Séparation des masses au PMU : ce qui change pour le parieur

04/12/2015

A compter du jeudi 10 décembre 2015, le Pari Mutuel Urbain (PMU) aura l’obligation de séparer distinctement les paris « en dur » des paris online. Cette décision avait été prise par l’Autorité de la Concurrence depuis plusieurs semaines et devait entrer en vigueur en septembre 2015. L’opérateur du PMU a tout de même bénéficié d’un sursis de 3 mois, et c’est ce qui explique que la décision entre en application seulement à partir du jeudi prochain.

Les motifs de la séparation des masses de paris

Le PMU, principal opérateur des paris hippiques, ne sépare pas ses recettes de paris « en dur » (ou offline) et de paris online de son propre gré. Il y a été contraint par l’Autorité de la Concurrence suite à une plainte déposée par le bookmaker en ligne BetClic.fr en 2012.

BetClic.fr estime en effet que le PMU bénéficie à tort de plusieurs avantages. Non seulement il a le monopole des points de vente des paris hippiques en dur, mais en plus, il est le seul à pouvoir proposer le pari Quinté+. En jumelant ses recettes issues des paris offline et celles de sa plateforme Pmu.fr, l’opérateur arrive à proposer des paris avec des cagnottes impressionnantes (celle du Quinté+ se chiffre à 10 millions d’euros). Dans le même temps, ses concurrents tels que BetClic.fr n’ont pas la possibilité de diversifier leurs paris ou de proposer de telles ristournes à cause de la faiblesse de leurs recettes et de la moindre importance de leur clientèle.

En définitive, l’Autorité de la Concurrence a donné raison à BetClic.fr. Le PMU aura donc 2 caisses de paris à partir du jeudi prochain, une pour les paris en dur et une autre pour les paris online.

Principales réformes induites par cette décision

La séparation des masses de paris va entraîner plusieurs modifications importantes. En premier lieu, l’offre offline de paris sera clairement distincte de celle proposée online. PMU a annoncé qu’il proposera différents types de paris de part et d’autre avec des rapports différents.

Ensuite, l’intitulé des paris online en lui-même sera modifié et désormais précédé du préfixe « e. ». Si l’on a par exemple « Tiercé » pour un pari offline, son équivalent dans le cadre des paris online sera « e.Tiercé ». PMU compte également se servir de sa plateforme online comme d’un espace de test pour ses nouveaux produits. Il y aura donc des paris hippiques qui seront présentés exclusivement sur la toile afin d’observer la réaction des parieurs et de prendre en compte leurs avis par rapport aux produits. PMU les exportera vers les paris en dur si les résultats sont concluants.

3e modification capitale : l’e.Quinté+ va être réformé et sera très différent du Quinté+ en dur. On note entre autres que sa cagnotte sera d’au moins 50 000 euros, mais à partir du 10 décembre, elle sera de 100 000 euros avec une plus-value quotidienne de 10 000 euros. En outre, son numéro+ sera compris entre 1 et 100, alors que celui du Quinté+ sera tiré au hasard entre 1 et 3 000.

Le parieur pourra choisir son mode de pari

Le parieur aura le droit de choisir le type de pari qu’il veut émettre en fonction de sa localisation et de l’outil dont il dispose. S’il enregistre son pari depuis un mobile ou un PC, celui-ci passe directement dans la masse online. Mais s’il le fait dans une borne, via AlloPari ou encore dans un hippodrome, celui-ci est compté pour un pari offline.

Par ailleurs, PMU prévoit de fournir désormais aux joueurs toutes les informations indispensables pour parier et gagner avec plus de facilité. Ainsi, les parieurs auront droit via tous les canaux de distribution à des fiches de renseignement sur le volume des enjeux, les cotes les plus jouées, les rapports probables, etc.

 
>> Toutes les actualités des paris hippiques légaux en France
 

Unibet Turf

Actualité du pari hippique en ligne légal en France

09/08/2019 Predic'Turf : qui remportera le Prix de l'Arc de Triomphe ?
Le 6 octobre prochain, le monde de l'hippisme aura les yeux rivés sur l'hippodrome de Paris Lonchamps. En effet, se tiendra ce dimanche là le fameux Qatar Prix de l'Arc de Triomphe, l'une des trois principales courses au mo... Lire la suite

PMU
03/08/2019 40 000 € en jeu en août sur PMU.fr !
Si au mois d'août, les grands hippodromes franciliens sont en pause, ce n'est pas pour autant que le monde de l'hippisme s'arrête durant la période estivale. En effet, l'été, les hippodromes de bords de mer accueillent de n... Lire la suite

PMU
01/08/2019 Paris hippiques : progression des enjeux de 8% au second trimestre
L'embellie observée lors des précédents trimestres se poursuit dans le secteur des paris hippiques, qui ont enregistré une progression des mises de 8% entre le deuxième trimestre 2018 et le deuxième trimestre 2019 à 2... Lire la suite

Jeu Légal France

  Accueil > Paris hippiques > Actualités du pari hippique en France > Séparation des masses au PMU : ce qui change pour le parieur