PARIS HIPPIQUES

JEU LéGAL



Newsletter Jeu Légal

Les opérateurs ont jusqu’à minuit pour se prononcer sur la séparation des masses du PMU

02/12/2013

Suite à une attaque de Betclic, le PMU avait proposé le 31 octobre dernier que les masses de son réseau physique soient séparées de son réseau en ligne sous 24 mois. Les opérateurs concurrents ont jusqu’à minuit pour faire connaître leur position sur la question à l’ARJEL.

« Je suis plutôt pour puisque mon entreprise détient 10% du marché. On se bat actuellement face au PMU dans un rapport en matière de volume de 1 à 50. On e battra de 1 à 8 quand la réforme sera en place », a déclaré Emmanuel de Rohan-Chabot, président du numéro 2 français sur le segment des paris hippiques, Zeturf. Quand le PMU sera scindé, les rapports seront différents entre le réseau en dur et Internet. Cela nous favorisera. Les arrivées de favoris seront mieux payées sur le Net. Mais notre métier, c’est de prendre des clients au PMU. Si l’on bloque ces fameux clients, cela va aussi nous retomber dessus. Un marché a besoin d’un leader et mieux vaut ne pas l’affaiblir de trop ».

Rappelons que Zeturf a enregistré en 2013 une hausse de ses mises de 25%, alors que de son coté, le PMU a connu des difficultés. « La crise est la première raison des difficultés du PMU, poursuit-il. Mais pas seulement. Il y a trop de courses. Il faut ajouter à cela l’impossibilité de se faire payer en liquide au-dessus de 3000 €. Le PMU s’est beaucoup concentré sur les paris sportifs et a un peu négligé l’hippique ».

Pour autant, Zeturf est également sujet aux critiques de certains clients, qui trouvent son mode de fonctionnement opaque. « L’ARJEL nous surveille beaucoup, et la concurrence ne se gêne pas pour attirer leur attention. Il arrive que sur une course, on doive donner tous les détails à l’ARJEL, jusqu’aux coordonnées des gagnants. Un récent sondage, avec des remarques de nos clients, a donné 80% de taux de satisfaction. Nous avons aussi de nouveaux jeux dans les cartons. On réfléchit ainsi à mettre le report en place. Le PMU redistribue en moyenne 77% de l’argent collecté, alors que nous reversons 82%. Avec 100€, le PMU génère 370€ de jeux avec le recyclage. Chez nous, c’est 481€ », conclue-t-il.

Avec Le Parisien

 
>> Toutes les actualités générales du pari hippique légal en France
 

Unibet Turf

Actualité du pari hippique en ligne légal en France

21/01/2021 Grâce aux soldes ZEturf, recevez un bonus sur vos gains du week-end !
Le mois de janvier rime avec "soldes d'hiver". Pour fêter la venue des promotions, ZEturf lance une nouvelle offre qui va permettre à ses parieurs d'obtenir un bonus de 10 % sur leurs gains du week-end prochain ! Comment... Lire la suite

ZEturf
21/01/2021 PMU : Emmanuelle Melin nommée directrice des ressources humaines
Nouveau changement au sein du Comité de direction PMU. Emmanuelle Melin a rejoint le GIE (groupement d’intérêt économique) le 18 janvier dernier au poste de directrice des ressources humaines (DRH). Cette dernière rempla... Lire la suite

PMU
18/01/2021 Le PMU accélère sa transformation digitale
Le PMU, dont la transformation digitale s’est accélérée en 2020 sous l’effet de l’évolution des modes de consommation des Français durant la crise sanitaire, poursuit sur sa lancée en renforçant sa dynamique e-commerce e... Lire la suite

PMU
>> Toutes les actualités des sites de paris hippiques légaux en France
 

  Accueil > Paris hippiques > Actualités du pari hippique en France > Les opérateurs ont jusqu’à minuit pour se prononcer sur la séparation des masses du PMU