PARIS HIPPIQUES

JEU LéGAL



Newsletter Jeu Légal

Les paris ante post débarquent en France

06/11/2020

Nous vous l’annoncions récemment, c’est désormais chose faite. ZEturf est le premier opérateur à proposer des paris ante post en France depuis jeudi. Disponible sur le Prix d’Amérique qui se disputera le 31 janvier prochain, ce type de paris est proposé dans le cadre du partenariat entre l’opérateur et LeTrot, l’organisateur du Prix d’Amérique.

En France, le pari ante post ne sera proposé que sous la forme mutuelle. « Ce sera un ante post à la française. Nous sommes en adhésion totale avec la loi nationale qui impose le mutuel. À aucun moment, l'envie de proposer des cotes fixes n'a été formulée, car cela serait dangereux pour la filière dans son ensemble. Il n'y a qu'à voir les ravages que ce mode de paris a provoqué chez nos voisins italiens, belges ou allemands » a précisé Emmanuel de Rohan Chabot, président fondateur de ZEturf, dans les colonnes du Parisien. « Nous n’avons aucune attente chiffrée pour les volumes d’enjeux. Il s’agit surtout d’accompagner les parieurs dans la montée vers la très grande course. En temps normal, jouer un cheval, c'est l'acheter le temps d'une course. Ici, il s'agit d'acheter un cheval le temps du meeting. Le défaut de ce type de jeu, pour les joueurs et l'opérateur, est de bloquer pendant une longue période l'argent misé. En tant qu'opérateur, la notion de recyclage est très importante pour générer du chiffre d'affaires, mais l'idée est d'attirer une nouvelle clientèle, notamment parmi les parieurs sportifs », a-t-il ajouté.

Il est encore beaucoup trop tôt pour connaître aujourd’hui le nom des 18 partants du Prix d’Amérique. Une liste de 40 trotteurs susceptible de disputer la grande course est donc proposée aux turfistes du site ZEturf.fr. À la clôture des enjeux lors du départ du Prix de Bretagne le 22 novembre prochain, la cote des chevaux indiquera leur rapport s'ils venaient à gagner le Prix d’Amérique. Par contre, si le cheval sélectionné n’est pas au départ de la course ou qu’il ne gagne pas, la mise sera perdue. « Ne pas rembourser les mises pour les chevaux non-partants est le seul moyen, dans le cadre d'un pari mutuel, d'offrir des cotes plus intéressantes pour le joueur que le jour J », a justifié Emmanuel de Rohan Chabot.

Cette nouvelle formule trouvera-t-elle son public après l’échec des Epiqe Series ? Verdict dans quelques mois.

Source : Le Parisien



ZEturf

*****

Bonus de 250€
offert


Site agréé ANJ
Agrément
n°0005-PH-2010-07-26

Jouer sur ZEturf

ZEturf
>> fiche détaillée


 
>> Toutes les actualités des paris hippiques légaux en France
 

Unibet Turf

Actualité du pari hippique en ligne légal en France

26/11/2020 Du 18 au 29 novembre 2020, placez 5 paris hippiques et gagnez 10 euros sur Betclic !
Du 18 au 29 novembre 2020, Betclic propose à ses parieurs une promotion avantageuse qui leur permet de gagner 10 euros en échange de 5 paris effectués sur des courses hippiques. Comment bénéficier de la promotion ? Po... Lire la suite

BetClic Turf
26/11/2020 Le segment hippique poursuit sur sa belle lancée
Après avoir enregistré une croissance de + 35% au deuxième trimestre, le segment des paris hippiques poursuit sur sa lancée avec une progression des mises de + 34% à 363 millions d'euros, soit le volume le plus important... Lire la suite

Jeu Légal France
20/11/2020 Le service client du PMU à nouveau distingué
Le service client du PMU a été élu « Service Client de l'année 2021 » dans la catégorie « Jeux » pour la cinquième année consécutive par l'organisme Viséo Conseil à l'issue de 160 tests réalisés par BVA Group via tous l... Lire la suite

PMU

  Accueil > Paris hippiques > Actualités du pari hippique en France > Les paris ante post débarquent en France