Poker en ligne

JEU LéGAL



Newsletter Jeu Légal

Pokerstars

Imposition : tous les gains ne sont pas soumis au même régime

20/03/2018

Tous les gains issus des jeux en ligne ou offline ne sont pas soumis aux mêmes règles en matière d’imposition. Si certains ne sont pas considérés comme des revenus et ne sont donc pas imposés, d’autres sont soumis à l’imposition. Décryptage.

En France, les gains issus des paris sportifs et des jeux de hasard, tels que le Loto, les jeux de grattage ou encore les jeux de casino ne sont pas imposés. En effet, « les taxes ont déjà été acquittées au moment où le joueur a payé son ticket de Loto ou son jeu à gratter », explique-t-on à la Française des Jeux (FDJ). Cependant, les revenus des placements issus des gains liés aux paris sportifs ou aux jeux de paris sont taxables dès l’année suivante. En effet, tout citoyen possédant un patrimoine supérieur à 1,3 million d’euros doit s’acquitter de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Pour le moment, les aficionados de paris hippiques échappent de leur côté à l’imposition, à condition que les paris ne soient pas réalisés par un spécialiste du monde équestre. « Il y a un vrai flou juridique. Pour certains parieurs, bien malin qui est en capacité de dire, celui-ci est concerné, celui-là ne l’est pas », rappelle Me Pascal Reynaud, avocat spécialiste du droit des jeux d’argent et de hasard. A l’heure actuelle, le fisc continue de s’appuyer sur « un arrêt du Conseil d’État du 12 juillet 1969, qui fait toujours jurisprudence, dans lequel les juges avaient considéré qu’un bookmaker disposait de trop de connaissances ».

L’exception du poker et du bridge

Par contre, les gains issus du poker et du bridge sont soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie « bénéfices non commerciaux », car le succès repose en partie sur « une maîtrise et une stratégie », et non majoritairement sur le hasard. A noter que seuls les joueurs professionnels sont tenus de déclarer leurs gains au fisc. Les gains issus des jeux TV faisant appel à la culture générale doivent eux aussi être déclarés à l’administration fiscale.

Pour plus d'informations, consultez notre rubrique consacrée à la fiscalité du joueur en France

Avec Le Parisien

 
>> Toutes les actualités générales du poker légal en France
 

PokerStars

Actualité du poker en ligne légal en France

13/10/2018 Le Golden Button revient sur Pokerstars!
Pokerstars, l'opérateur de poker en ligne, avait déjà lancé il y a quelques mois son fameux Golden Button Challenge, qui permettait à certains amateurs de poker de recevoir de jolis sommes et bonus . Devant le succès de la ... Lire la suite

PokerStars
09/10/2018 Suspicions autour de deux joueurs de Winamax
Deux joueurs inscrits sur la plateforme de jeux d'argent en ligne de Winamax auraient utilisé un logiciel leur permettant de gagner à tous les coups au poker en ligne. C'est en tous cas ce que révèlent nos confrères de S... Lire la suite

Jeu Légal France
05/10/2018 Partypoker lance ses nouveaux tournois MTT !
Les habitués du site de poker Partypoker le savent : les tournois compatibles MTT, c'est à dire les tournois qui donnent lieu à la réception de points liés à deux classements hebdomadaires, un réservé aux parties avec un bu... Lire la suite

Party Poker
29/09/2018 Winamax Poker Tour 2018 : 500 000 € garantis sans dépenser un centime !
C'est reparti pour un tour ! En cette fin d'année 2018, Winamax repart à la recherche de son nouveau champion de France de poker. Outre la gloire, ce dernier recevra une belle part de la somme de 500 000 € mise en jeu par l... Lire la suite

Winamax
24/09/2018 Le PokerStars WCOOP devient le plus grand tournoi de poker en ligne de l’histoire
Le PokerStars World Championship of Online Poker devient le plus grand tournoi de poker en ligne de l'histoire Avec plus de 1,1 million de participations, le PokerStars World Championship of Online Poker (WCOOP), qui a... Lire la suite

Jeu Légal France
>> Toutes les actualités des salles de poker légales en France
 

  Accueil > Poker en ligne > Actualités du poker légal en France > Imposition : tous les gains ne sont pas soumis au même régime