PARIS SPORTIFS

JEU LéGAL



Newsletter Jeu Légal

Bwin

ARJEL: "Les joueurs risquent de déserter les sites légaux"

03/11/2011

Dix-huit mois après la légalisation des paris sportifs, paris hippiques et du poker sur Internet, l'ARJEL, l'Autorité de Régulation des Jeux en Ligne, par le biais de son président Jean-François Vilotte, craint une remontée des sites illégaux. En plein débat sur le système de taxation des opérateurs de jeux en ligne, l'ARJEL campe sur sa position, qui consiste à dire que, faute de la recherche d'une meilleure attractivité des sites légaux, ceux-ci ne seront bientôt plus en capacité de poursuivre leurs activités.

Un marché du jeu en ligne en perte de vitesse

Certains chiffres font clairement état d'une baisse du nombre de joueurs en ligne. 20 % auraient ainsi arrêtés de parier sur des sites légaux. Les 35 opérateurs, qui ont pourtant généré 177 millions de Produit Brut de Jeu entre juillet et septembre 2011, ne parviennent pas à combler leurs charges. D'après le président de l'ARJEL, contacté par la rédaction du quotidien Le Figaro, seuls les deux opérateurs historiques, le PMU et la FDJ, retirent encore des bénéfices de leur activité. Jean-François Vilotte prévient ainsi que « si la question du modèle fiscal n’est pas examinée attentivement, les joueurs risquent de déserter les sites légaux. Il est nécessaire de changer l’assiette fiscale, afin de donner des marges de manœuvre aux opérateurs. Le statu quo ne constitue en rien une garantie du maintien des recettes fiscales, car le modèle économique du marché est trop fragile.».

Pour les autres, ce manque de bénéfices doit être épongé par une baisse des dépenses. Ainsi, les gains potentiellement mis en jeu auprès des joueurs sont de moins en moins importants. De plus, les budgets alloués aux campagnes de publicité ont été largement réduits, signe de cette rigueur budgétaire imposée.

Un changement de taxation toujours espéré par l'ARJEL

Jean-François Vilotte tente donc, une nouvelle fois, d'interpeller le gouvernent sur un besoin de changer la taxation des opérateurs afin de le mettre au niveau des autres pays européens. Chez ces derniers, les taxes sont prélevées justement sur le PBJ et non sur la mise des joueurs comme cela est le cas actuellement en France. Pourtant, depuis quelques semaines, l'Etat communique sur sa volonté de conserver ce mode de prélèvement. Pour l'ARJEL, chargé de réguler le marché légal, le maintien de l'organisation actuelle ne peut que faire fuir les joueurs français vers des sites illégaux, beaucoup plus attractifs alors qu’ils avaient presque disparus depuis mai 2010. Ainsi, malgré une hausse nette des paris hippiques de 45 % depuis l'ouverture du marché et de 9 % en ce qui concerne le Poker, le secteur est en proie à une crise de croissance qui pourrait lui être fatale.

Articles liés:
Jean-François Lamour confirme son objectif de taxer sur le PBJ
Les opérateurs de jeu et les joueurs critiquent le rapport de Bercy
Le rapport de Bercy pour la clause de revoyure
L'ARJEL recommande une taxe sur le PBJ et non sur les mises
Le CCJ favorable à une taxation du PBJ des jeux en ligne

 
>> Toutes les actualités générales du pari sportif légal en France
 

Actualité du pari sportif en ligne légal en France

21/02/2020 Pronostic football Ligue 1: PSG - Bordeaux du dimanche 23 février
Le Paris Saint-Germain et les Girondins de Bordeaux croiseront le fer en clôture de la 26e journée de Ligue 1 Conforama. Après leur rendez-vous manqué en Ligue des Champions, les Parisiens devront se racheter dev... Lire la suite

Jeu Légal France
21/02/2020 Pronostic football Ligue 1: Rennes - Nîmes du dimanche 23 février
Fraîchement qualifié pour les demi-finales de Coupe de France, le Stade rennais peine en Ligue 1 Conforama. À l'aube de cette 26e journée, les Bretons, qui occupent toujours la 3e marche du podium, voient un grand ... Lire la suite

Jeu Légal France
21/02/2020 Pronostic football Ligue 1: Saint-Étienne - Reims du dimanche 23 février
Qualifié pour les demi-finales de Coupe de France, l'AS Saint-Étienne est pourtant à la peine en Ligue 1. Les Verts flirtent avec la zone rouge et doivent d'urgence retrouver le chemin de la victoire. Dans leur Stade... Lire la suite

Jeu Légal France
21/02/2020 Kindred Group part à la conquête de l’Indiana et de l’Iowa
En s'associant à Caesars Entertainment, Kindred Group a offert à sa marque Unibet un accès au marché des jeux d'argent et aux paris en ligne en Indiana et en Iowa ainsi que dans d'autres Etats potentiels, sous réserve... Lire la suite

Jeu Légal France
20/02/2020 Pronostic football Ligue 1: Dijon - Monaco du samedi 22 février
Place à la 26e journée d'une Ligue 1 Conforama qui promet du suspens à tous les étages ! Longtemps coincé en queue de classement, le Dijon FCO a bien remonté la pente, mais devra batailler jusqu'au bout pour son mainti... Lire la suite

Jeu Légal France
20/02/2020 Pronostic football Ligue 1: Marseille - Nantes du samedi 22 février
Avec respectivement neuf et huit titres de champion de France, l'Olympique de Marseille et le FC Nantes font partie des plus beaux palmarès du football hexagonal. Si les Canaris végètent au milieu du classement, les ... Lire la suite

Jeu Légal France
>> Toutes les actualités des sites de paris sportifs légaux en France
 

  Accueil > Paris sportifs > Actualités du pari sportif légal en France > ARJEL: "Les joueurs risquent de déserter les sites légaux"