Jeu légal en France

Jouer au poker en ligne, aux paris sportifs et aux paris hippiques sur les sites agréés de jeux d'argent autorisés par la France

Jeu légal en France: jouer au poker en ligne, aux paris sportifs et aux paris hippiques en France

ARJEL: "Les joueurs risquent de déserter les sites légaux"

3 novembre 2011

Dix-huit mois après la légalisation des paris sportifs, paris hippiques et du poker sur Internet, l'ARJEL, l'Autorité de Régulation des Jeux en Ligne, par le biais de son président Jean-François Vilotte, craint une remontée des sites illégaux. En plein débat sur le système de taxation des opérateurs de jeux en ligne, l'ARJEL campe sur sa position, qui consiste à dire que, faute de la recherche d'une meilleure attractivité des sites légaux, ceux-ci ne seront bientôt plus en capacité de poursuivre leurs activités.

Un marché du jeu en ligne en perte de vitesse

Certains chiffres font clairement état d'une baisse du nombre de joueurs en ligne. 20 % auraient ainsi arrêtés de parier sur des sites légaux. Les 35 opérateurs, qui ont pourtant généré 177 millions de Produit Brut de Jeu entre juillet et septembre 2011, ne parviennent pas à combler leurs charges. D'après le président de l'ARJEL, contacté par la rédaction du quotidien Le Figaro, seuls les deux opérateurs historiques, le PMU et la FDJ, retirent encore des bénéfices de leur activité. Jean-François Vilotte prévient ainsi que « si la question du modèle fiscal n’est pas examinée attentivement, les joueurs risquent de déserter les sites légaux. Il est nécessaire de changer l’assiette fiscale, afin de donner des marges de manœuvre aux opérateurs. Le statu quo ne constitue en rien une garantie du maintien des recettes fiscales, car le modèle économique du marché est trop fragile.».

Pour les autres, ce manque de bénéfices doit être épongé par une baisse des dépenses. Ainsi, les gains potentiellement mis en jeu auprès des joueurs sont de moins en moins importants. De plus, les budgets alloués aux campagnes de publicité ont été largement réduits, signe de cette rigueur budgétaire imposée.

Un changement de taxation toujours espéré par l'ARJEL

Jean-François Vilotte tente donc, une nouvelle fois, d'interpeller le gouvernent sur un besoin de changer la taxation des opérateurs afin de le mettre au niveau des autres pays européens. Chez ces derniers, les taxes sont prélevées justement sur le PBJ et non sur la mise des joueurs comme cela est le cas actuellement en France. Pourtant, depuis quelques semaines, l'Etat communique sur sa volonté de conserver ce mode de prélèvement. Pour l'ARJEL, chargé de réguler le marché légal, le maintien de l'organisation actuelle ne peut que faire fuir les joueurs français vers des sites illégaux, beaucoup plus attractifs alors qu’ils avaient presque disparus depuis mai 2010. Ainsi, malgré une hausse nette des paris hippiques de 45 % depuis l'ouverture du marché et de 9 % en ce qui concerne le Poker, le secteur est en proie à une crise de croissance qui pourrait lui être fatale.

Articles liés:
Jean-François Lamour confirme son objectif de taxer sur le PBJ
Les opérateurs de jeu et les joueurs critiquent le rapport de Bercy
Le rapport de Bercy pour la clause de revoyure
L'ARJEL recommande une taxe sur le PBJ et non sur les mises
Le CCJ favorable à une taxation du PBJ des jeux en ligne

 

Jouez avec modération!

Meilleurs sites de paris sportifs en ligne en France



Nos autres articles

L'ARJEL ajoute une compétition de handball et refuse le pari à handicap

5 septembre 2011 — L'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) vient d'autoriser une nouvelle compétition sportive de handball et a refusé d'ajouter le pari à handicap comme nouveau type de pari sur le ru...

Jusqu'à 200 % de bonus avec le "Super Combi" de BarrièreBet !

29 septembre 2022 — BarrièreBet a décidé de récompenser ses joueurs en transformant le "Golden Combi" en "Super Combi" ! On vous explique tout dans cet article... Le "Super Combi" : comment ça marche ? En participan...

L'ARJEL autorise le pari à handicap pour les compétitions de rugby

17 novembre 2014 — L'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) vient d'autoriser le pari à handicap sur les compétitions de rugby supports de paris sportifs en ligne en France. Le 1er septembre 2011, l'ARJEL a...

19 sites de jeux illégaux menacés de blocage par l'ARJEL

8 juillet 2010 — L'Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) a annoncé mercredi 7 juillet avoir adressé à 19 sites de jeux illégaux des mises en demeure de cesser leur activité en France. Dans un communiqué, l...


Actualité du pari sportif en ligne légal en France

UEFA EURO 2024 : bilan décevant pour les opérateurs de paris sportifs

18 juillet 2024 — Le bilan de l’UEFA EURO 2024 est décevant pour les opérateurs de paris sportifs agréés en France. En effet, alors que l’UEFA EURO 2021 et la Coupe du Monde de Football 2022 avait battus des record...

Pronostic football Euro 2024 : Espagne – Angleterre, le 14 juillet

11 juillet 2024 — Annoncés comme les principaux candidats au titre, l’Espagne et l’Angleterre s’affronteront ce dimanche 14 juillet dans le cadre de la finale de l’Euro 2024. Étincelante tout au long de son parcours,...

Pronostic football Euro 2024 : Pays-Bas – Angleterre, le 10 juillet

8 juillet 2024 — À nouveau passé par le chas de l’aiguille, l’Angleterre n’est plus qu’à une marche de disputer une deuxième finale consécutive à l’Euro. Pour cela, les Three Lions devront tout d’abord se défaire de...

Pronostic football Euro 2024 : Espagne – France, le mardi 9 juillet

6 juillet 2024 — Mis à rude contribution durant leur quart de finale, l’Espagne et la France se sont respectivement défaits de L’Allemagne et du Portugal pour se hisser en demies de cet Euro 2024. Annoncée comme la ...

Toutes les actualités du pari sportif légal en France

 

© 2024 JEU-LEGAL-FRANCE.FR - Tous droits réservés - Charte graphique Six Design
Mentions légales - Avertissement - Affiliation - Jeu responsable - Contact
Jeu-Legal-France.fr sur Twitter   S'abonner au flux RSS

Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé).
Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs.

-18