PARIS HIPPIQUES

JEU LéGAL



Newsletter Jeu Légal

PMU : légère croissance des enjeux hippiques en France au troisième trimestre

15/10/2019

Le PMU a enregistré un second trimestre consécutif positif sur son activité hippique en France, avec des enjeux en hausse de +0,5% à 1,8 milliards d’euros, alors que sur les neuf premiers mois de l’année, la tendance baissière de l’activité s’est atténuée, avec un léger recul de l’activité hippique en France de -0,9%, contre -3,3% sur la période observée en 2018.

Les joueurs ont eux aussi profité de cette stratégie. En effet, au cours du troisième trimestre, 1,3 milliard d’euros de gains leur ont été reversé, grâce à un taux de retour aux joueurs (TRJ) de 74,2%, soit 0,4 point de plus qu’en 2018.A l’inverse, le produit brut des jeux (PBJ) hippique pour la France a diminué de -1%, à 468 millions d’euros. Dans le détail, les enjeux dans le réseau de points de vente ont reculé de -0,3% à 1,544 milliard d’euros, alors qu’ils ont progressé de +5 ,1% à 199 millions d’euros en ligne. De leur côté, les paris par téléphone ont progressé de +8,3% à 61 millions d’euros. A l’international, les paris ont quant à eux reculé de -4,7% à 258 millions d’euros.

« Les bonnes tendances observées viennent conforter le choix stratégique d’un recentrage du PMU sur son ADN hippique. Le plan de relance est focalisé dans un premier temps sur le cœur de clientèle et nos points de vente traditionnels. En diminuant volontairement l’offre de courses et de paris, il s’agissait de recréer de l’attractivité pour nos parieurs et de faciliter la vie de notre réseau de distribution. Ces nouvelles mesures ont été comprises et très bien reçues. Il faut redoubler d’effort, mais la tendance est encourageante », a commenté Cyril Linette, le directeur général du PMU au moment de la publication des résultats du GIE. « Les choix forts opérés il y a un an et soutenus par le Conseil d’Administration portent leurs fruits. La forte correction et la tendance baissière de l’activité se confirme mois après mois. Par ailleurs, la première étape de la relance de l’image du PMU est en marche. Le travail de fond engagé par le PMU doit être poursuivi en collaboration avec les sociétés mères afin d’assurer la pérennité de la filière », a souligné de son côté Bertrand Meheut, le président du Conseil d’Administration du PMU.

Un plan de relance efficace

Le plan de relance semble donc porter ses fruits et la diminution de l’offre confirmer son efficacité, avec une reconstitution des masses qui a permis une hausse de +55% du nombre de courses dépassant le seuil du million d’euros d’enjeux, hors Quinté+, et une croissance de +29,5% des enjeux par course, pour 22,3% de courses en moins. En outre, le travail dit « d’empathie » via la suppression progressive des « irritants » historiquement dénoncés par les parieurs, se poursuit tout au long de l’année, et une nouvelle évolution sera proposée ce mois-ci. A noter également que le travail sur l’image des courses et du pari, initié au printemps dernier à travers une nouvelle campagne publicitaire, se poursuit.

De belles perspectives à court terme

La fin de l’année s’annonce sous de bons augures. En effet, le dernier trimestre a démarré sur les chapeaux de roues avec le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, qui a séduit aussi bien les parieurs français qu’étrangers. En fin d’année, les enjeux hippiques, qui représentent 80% de l’activité du PMU, devraient n’être en recul que de -1%, soit une performance significativement supérieure à la tendance observée depuis 2012. Ainsi, couplée à une stricte maîtrise des charges, la nouvelle stratégie du PMU, mise en place en début d’année, devrait aboutir à un résultat net 2019 supérieur aux objectifs initialement fixés.

L’effort d’amélioration et de meilleure lisibilité de l’offre et des services hippiques se poursuivra l’année prochaine sur l’ensemble des points de contact du PMU avec ses clients, et notamment sur le parcours digital en ligne et en point de vente, qui sera revu en 2020. Et afin d’amorcer un élargissement progressif de sa clientèle, le PMU entame dès à présent un travail de simplification, susceptible de toucher des cibles affinitaires mais actuellement à distance.

 
>> Toutes les actualités des paris hippiques légaux en France
 

Unibet Turf

Actualité du pari hippique en ligne légal en France

15/01/2020 Le PMU innove avec une nouvelle formule : « Champ Libre »
Le PMU a annoncé le lancement du « Champ Libre », une nouvelle formule de jeu pour les turfistes qui sera disponible dès le 5 février prochain. Rapide et précise, la nouveauté de début d'année du PMU s'inscrit dans la vo... Lire la suite

PMU
13/01/2020 Une opération spéciale Cashback sur Betclic !
Désormais bien installé en France, la technique commerciale du cashback arrive chez certains opérateurs de paris hippiques. Pour rappel, il s'agit de reverser aux parieurs une partie des dépenses qu'ils effectuent et selon ... Lire la suite

BetClic Turf
03/01/2020 5 000 € en jeu sur Zeturf pour le Prix du Calvados !
Premier dimanche de l'année et déjà une réunion à Vincennes. L'hippodrome parisien, rarement en repos, sera ainsi sur le pont, tout comme les hippodromes de Cagnes-sur-Mer, de Cabourg, de Nantes ou de Bordeaux Le Bouscat. ... Lire la suite

ZEturf

  Accueil > Paris hippiques > Actualités du pari hippique en France > PMU : légère croissance des enjeux hippiques en France au troisième trimestre