PARIS SPORTIFS

JEU LéGAL


Pokerstars Sport

Les jeunes, cible privilégiée des opérateurs de paris sportifs

27/02/2020

72% des parieurs en ligne ont entre 18 et 34 ans, dont la moitié entre 18 et 24 ans, et les opérateurs l’ont bien compris et ne manquent pas d’imagination pour séduire cette « nouvelle génération de consommateurs, avides d’émotions et de nouveautés, formées aux jeux vidéo, décomplexés dans leur approche du jeu d’argent » (Source : ARJEL).

En utilisant le code et le langage de cette tranche de la population, les opérateurs de paris sportifs la touche en plein cœur mais attirent également les mineurs par la même occasion. En effet, selon l’enquête Escapad menée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies, il y avait deux fois plus d’adolescents de 17 ans à avoir déjà parié en ligne en 2017 qu’en 2011. S’ils sont pourtant tenus d’attester de leur âge auprès des opérateurs, certains contournent la loi en utilisant « une carte d’identité falsifiée », comme l’a expliqué le président de l’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL), Charles Coppolani à BFMTV. Selon lui, le « seul problème est celui des parents trop complaisants face à des ados qui ont le goût du risque ». Même son de cloche du côté de Mathieu Porri, directeur de la communication de Winamax, qui estime que les opérateurs ne sont pas responsables, mais qui ne nie pas vouloir attirer les jeunes, « ces fous de foot qui vivent le téléphone à la main ». Pourtant, le site au W, qui affirme que son cœur de cible reste les 25-30 ans, offre la possibilité aux mineurs de s’initier aux paris sportifs avant leur majorité avec une version utilisant de l’argent fictif.

Un véritable aspect communautaire

Wimanax, Betclic et Unibet mise sur le côté communautaire pour séduire les jeunes, qu’ils n’incitent pas à jouer, mais à jouer chez eux. « Les trois acteurs quasiment oligopolistiques se partagent la même cible, la génération Y voire Z, nativement hyper connectée. Pour les attirer et devenir celui qui devient le réflexe quand on a envie de jouer, un panneau sur l’autoroute ou un encart publicitaire après le JT de TF1 n’a pas grand intérêt », a expliqué Jean-Marc Lehu, professeur de marketing à l’Université de Paris 1, rappelant que Winamax s’est inspiré du « Roi Lion » dans son dernier spot « Le Nouveau Roi », qui met en scène trois jeunes portant casquettes et baskets en jouant à un jeu vidéo sur le canapé, « un storytelling qui s’adresse évidement directement à leur cible », tout comme les messages tels que « Ils plantent des buts, je récolte du blé », « But en or, montre en platine », l’utilisation de forme de tags ou l’utilisation du tutoiement et bien sûr les nombreux partenariats avec les personnalités qui séduisent les jeunes. Parmi elles, Les rappeurs Fianso et Gradur, qui apparaissent sur une affiche de Betclic, ou encore l’humoriste Mohammed Henri. Alors que l’Italie a interdit la publicité pour les paris sportifs en 2018 et que l’Espagne a décidé récemment d’en encadrer leur promotion de manière plus stricte, Charles Coppolani rappelle qu’en France, ces actions sont légales tant que les opérateurs ne font pas référence à « des personnages appartenant à l’univers de l’enfance ou de l’adolescence et ne mettent pas en scène des mineurs, ils respectent les textes en vigueur ».

Source : BFMTV

 
>> Toutes les actualités générales du pari sportif légal en France
 

Actualité du pari sportif en ligne légal en France

03/02/2023 Pronostic football Ligue 1 : Marseille - Nice, le dimanche 5 février
Impérial depuis l'intronisation de Didier Digard comme entraineur principal, l'OGC Nice vient de s'offrir les deux clubs nordistes, Lille et Lens, en l'espace de quelques jours. En clôture de la 22e journée de Ligue 1, les... Lire la suite

Jeu Légal France
03/02/2023 Pronostic football Ligue 1 : Brest - Lens, le dimanche 5 février
Surpris pour la première fois de la saison dans son Stade Bollaert-Delesis après 10 succès consécutifs, le RC Lens a aussitôt dû céder sa 2e place. Les Artésiens tenteront de se refaire une santé dans le cadre de la 22e jo... Lire la suite

Jeu Légal France
03/02/2023 Pronostic football Ligue 1 : Rennes - Lille, le samedi 4 février
C'est une des belles affiches de cette 22e journée de Ligue 1. Toujours installé dans le top 5, Rennes accueillera une équipe de Lille qui s'en éloigne. Déterminés à retrouver l'Europe, les Dogues s'attaquent à une semaine... Lire la suite

Jeu Légal France
03/02/2023 Pronostic football Ligue 1 : PSG - Toulouse, le samedi 4 février
La Ligue 1 marque déjà son retour ce samedi 4 février avec la 22e journée de championnat. Après avoir effectué une belle opération mercredi, le PSG voudra enchainer par un deuxième succès dans ce mois chargé. Dans leur Par... Lire la suite

Jeu Légal France
03/02/2023 Pronostic football Ligue 1 : Troyes - Lyon, le samedi 4 février
Incapable d'enchainer deux succès consécutifs en championnat, Lyon peut désormais dire adieu à un top 5 qui parait hors de portée. Avant leur duel capital en 8e de finale de Coupe de France, les Gones se rendront à Troyes ... Lire la suite

Jeu Légal France
03/02/2023 Coupe du Monde de football : des enjeux records
L’autorité nationale des jeux a publié son bilan de la Coupe du Monde de football, dont les enjeux ont battu des records. Selon cette dernière, les contenus en matière de publicité « se sont normalisés et les engagements... Lire la suite

Jeu Légal France
>> Toutes les actualités des sites de paris sportifs légaux en France
 

  Accueil > Paris sportifs > Actualités du pari sportif légal en France > Les jeunes, cible privilégiée des opérateurs de paris sportifs