Jeu légal en France

Jouer au poker en ligne, aux paris sportifs et aux paris hippiques sur les sites agréés de jeux d'argent autorisés par la France

Jeu légal en France: jouer au poker en ligne, aux paris sportifs et aux paris hippiques en France

Les paris sportifs en ligne en hausse de 44%

21 juillet 2014

La dynamique actuelle du secteur des paris sportifs en ligne s’est confirmée au cours du deuxième trimestre 2014, avec un total de 286 millions d’euros de mises enregistrées par les opérateurs agréés, en hausse de 44% par rapport au deuxième trimestre 2013.

L’augmentation des mises de 88 millions d’euros au regard du deuxième trimestre 2013 s’explique principalement par la Coupe du Monde de football qui s’est disputée au mois de juin au Brésil, et qui a généré plus de 62 millions de mises sur les trois premières semaines de compétition, ainsi que par la hausse du niveau des enjeux sur le rugby et le basketball. A noter qu’en excluant les enjeux liés au Mondial de football, les mises ont progressé de 11% par rapport à celles du deuxième trimestre 2013. De son côté, le produit brut des jeux des opérateurs (PBJ) enregistre lui aussi une forte hausse de 64%, qui s’explique par la baisse de 2,6 points du taux de retour aux joueurs (TRJ) hors bonus. D’ailleurs, le montant des bonus distribué aux parieurs sportifs au cours du deuxième trimestre 2014 s’élève à 7,3 millions d’euros. Un chiffre en forte progression par rapport au deuxième trimestre 2013, qui représente 2,5% des mises.

Le football toujours le sport préféré des parieurs en ligne

Le football a généré 63% des mises au cours du deuxième trimestre 2013.

A titre de comparaison, ce sport représentait 53% des mises engagées sur le deuxième trimestre 2013 et 60% pour le premier trimestre 2014. La proportion des trois sports préférés des parieurs que sont le football donc, le tennis et le basketball, représente ce trimestre 91% des mises du marché des paris sportifs, ce qui est relativement stable par rapport au deuxième trimestre 2013 (89%). On notera toutefois que la part du tennis a chuté de 8 points sur la période observée au profit du football, alors que les mises sur le football ont augment de 76%. On remarque donc une croissance toujours soutenue, mais en léger fléchissement notamment par rapport au premier trimestre de l’année 2014 qui avait connu une croissance de 29%. La Ligue 1 est le seul championnat majeur dont les mises sont en recul par rapport à l’année précédente (-12%). Cela s’explique principalement par deux facteurs : la nette domination du PSG du la Ligue 1, et par le fait que la Ligue 1 s’est terminée deux semaines plutôt que lors de la saison précédente. De leur côté, les mises sur la Ligue 2, la Ligue des Champions et la Ligue Europa ont toutes connu une augmentation en comparaison avec le deuxième trimestre 2013. A noter également la forte hausse des mises sur le volleyball (+75%), qui serait due au nouveau format de la ligue mondiale de volleyball, ainsi qu’au parcours de l’équipe de France, victorieuse de son groupe et qualifiée pour la phase finale de la division 2.

Pour autant, la progression globale ne se répercute pas sur les mises des évènements ayant lieu en France par rapport à l’année précédente. Ainsi, les montants du droit au pari, reversés par les opérateurs aux organisateurs de manifestations sportives, sont en baisse de 7% au second trimestre 2014 comparativement au second trimestre 2013, en grande partie à cause de la baisse de 12% des mises sur la Ligue 1 de football. Enfin, au deuxième trimestre 2014, le nombre moyen de comptes joueurs actifs par semaine était de 178.000, contre 118.000 au deuxième trimestre 2014, soit une très forte augmentation de près de 51%. Cette hausse est due au déroulement de la Coupe du Monde de football, cet événement très médiatisé ayant permis la captation de nombreux joueurs occasionnels. A noter qu’au T2 2014, hors Coupe du Monde de football, le pic de fréquentation (178.515 joueurs actifs) a eu lieu pendant la semaine du 21 au 27 avril, durant laquelle se sont notamment déroulées les demi-finales de la Ligue des Champions et de la H-Cup.

 

Jouez avec modération!


Actualité du pari sportif en ligne légal en France

Pronostic football Ligue 1 : Strasbourg - Brest, le samedi 24 février

21 février 2024 — Deuxième au classement à l'heure d'attaquer la 23e journée de Ligue 1, Brest peut se mettre à rêver d'une qualification en Ligue des Champions. Pour réaliser cet exploit, les Ty'Zefs devront idéa...

Pronostic football Ligue 1 : Metz - Lyon, le vendredi 23 février

21 février 2024 — En dépit d'un sursaut d'orgueil à Marseille, le FC Metz est retombé dans ses travers. À l'heure d'accueillir Lyon en ouverture de la 23e journée de Ligue 1, les Grenats doivent absolument renouer...

Pronostic football Europa League : Marseille - Shakhtar Donetsk, le 22 février

19 février 2024 — À l'issue d'une fin de match à rebondissements, l'Olympique de Marseille et le Shakhtar Donetsk avaient partagé l'enjeu en 16e de finale aller de l'Europa League. S'ils désirent rallier les huiti...

Pronostic football Europa League : Toulouse - Benfica, le jeudi 22 février

19 février 2024 — Battu in extremis au match aller à Benfica, Toulouse a maintenu ses chances de qualification dans ce 16e de finale retour en Europa League. Les Pitchouns ont d'ailleurs bien préparé cette deuxièm...

Toutes les actualités du pari sportif légal en France

© 2024 JEU-LEGAL-FRANCE.FR - Tous droits réservés - Charte graphique Six Design
Mentions légales - Avertissement - Affiliation - Jeu responsable - Contact
Jeu-Legal-France.fr sur Twitter   S'abonner au flux RSS

Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé).
Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs.

-18