Poker en ligne

JEU LéGAL



Newsletter Jeu Légal

Le FBI ferme PokerStars, Full Tilt Poker et Absolute Poker aux USA

16/04/2011

C'est certainement l'un des évènements les plus importants du poker en ligne qui est arrivé hier et qui risque de modifier le paysage mondial du poker en ligne. Le gouvernement américain et le FBI viennent de fermer les sites en .com de PokerStars, Full Tilt Poker et Absolute Poker.

PokerStars et Full Tilt Poker, les 2 leaders mondiaux du poker, fermés par le FBI

Les sites des 2 salles leaders mondiales vient de faire l'objet d'une saisie par le gouvernement américain parce qu'il aurait effectué des activités illégales. Le FBI a même bloqué l'accès aux sites en .com des trois salles de poker. Voici ce qui apparaît maintenant sur le site pokerstars.com (cliquez sur l'image pour agrandir) :

Page d'accueil de pokerstars.com

La page d’accueil affiche maintenant le logo du FBI et du ministère américain de la Justice ainsi qu'un texte indiquant que le nom de domaine a été saisi.

Les trois sites de poker sont accusés par le gouvernement américain d'avoir usé de moyens frauduleux pour continuer à opérer aux Etats-Unis depuis 2006, date d'application de la loi UIGEA. Il est fort probable que Daniel Tzvetkoff, le fondateur d'une des sociétés qui facilitait les transactions rendus impossibles par l'UIGEIA, ait contribué à la rédaction de l'acte d'accusation. Il avait été arrêté en avril 2010 aux Etats Unis pour violation de la loi UIGEA et il aurait été libéré en août 2010 sûrement en échange d'informations permettant d’incriminer certains des fondateurs des sites de poker en ligne.

Onze dirigeants de Poker Stars, Full Tilt Poker et Absolute Poker ont été accusés de fraude bancaire, de blanchiment d’argent, ainsi que d'organisation illégale de jeux de hasard devant un tribunal de Manhattan. Deux des dirigeants ont déjà été arrêtés. Voici la mise en accusation officielle du procureur des Etats-Unis du district de New-York :

Mise en accusation de PokerStars, Full Tilt Poker et Absolute Poker

Avec cette mise en accusation, la justice américaine espère récupérer 3 milliards $ US auprès des sociétés incriminées.

Pour rappel, en 2006, le Congrès des États-Unis avait déclaré le jeu en ligne illégal mais ces sites de jeux sont accusés d'avoir fait affaire avec des banques étrangères afin de contourner la loi.

On ne sait pas ce qu'il adviendra de l’argent actuellement sur les comptes des joueurs américains sur ces 3 salles de poker. On ne peut qu'attendre la suite des évènements.

Toujours est-il que le leader mondial du poker en ligne, PokerStars, continue ses activités ailleurs dans le monde et le fait savoir dans la version logicielle de son .com en affichant le message suivant :

Page d'accueil de pokerstars.com

« Comme vous avez pu l'entendre, nous avons du suspendre les services de poker en argent réel aux personnes situées aux Etats-Unis en raison de développements juridiques. Ces développements sont confinés aux Etats-Unis et n'ont pas d'incidence sur votre capacité à continuer à utiliser nos services.

Soyez assurés que les soldes des joueurs sont sûrs. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Pour tous les clients en dehors des États-Unis, rien ne change.

Le site PokerStars a été déplacé vers www.pokerstars.eu, et notre adresse e-mail de support est désormais support@pokerstars.eu. Nous nous excusons auprès de nos joueurs pour les désagréments causés par cette interruption.»

Cet évènement n'a pas de répercussion directe en France pour l'instant en ce qui concerne PokerStars mais cela aura certainement un impact au niveau mondial. De plus, cela ne diminue même pas le nombre de joueurs connectés sur la salle de poker française puisque, pour rappel, les joueurs français ne peuvent jouer qu'entre eux...

Par contre, la salle de poker agréée Full Tilt Poker est indisponible pour l'instant. Lorsque le logiciel .fr est lancé, une mise à jour est lancée mais elle ne peut pas être téléchargée à cause de l'indisponibilité du serveur. Les joueurs français ne peuvent donc plus jouer actuellement sur Full Tilt Poker.

Mise à jour: Full Tilt Poker est finalement accessible en France. Pour faire fonctionner la version française de Full Tilt Poker, il faut réinstaller le logiciel depuis le site FullTiltPoker.fr

 
>> Toutes les actualités générales du poker légal en France
 

Actualité du poker en ligne légal en France

30/11/2016 Betclic joue la carte de l’entraînement
Betclic joue la carte de l'entraînement en proposant à ses joueurs un programme permettant de travailler son jeu jour après jour pendant cinq semaines. Ainsi, du 28 novembre au 1er janvier, les joueurs recevront une miss... Lire la suite

BetClic Poker
16/11/2016 Winamax.fr vous invite à découvrir ses nouvelles variantes de poker
Amoureux du poker, voici une nouvelle fort réjouissante : la salle de jeux en ligne Winamax.fr a reçu une autorisation de l'ARJEL pour proposer de nouvelles variantes de poker ! Vous pouvez désormais y jouer au fermé à 5 ... Lire la suite

Winamax
16/11/2016 Top Shark Academy : qualifiez-vous et devenez le Top Shark 2017
Les qualifications pour la Top Shark Academy sont déjà ouvertes. Chaque joueur peut saisir la chance d'intégrer cette académie et de devenir le Top Shark 2017. De nombreux avantages sont accordés au meilleur avec un contr... Lire la suite

Winamax
14/11/2016 L'ARJEL autorise sept nouvelles variantes de poker en ligne
Bonne nouvelle pour le secteur du poker en ligne. L'Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL) a décidé d'autoriser sept nouvelles variantes de jeu sur les tables de poker en ligne françaises. Winamax est le premi... Lire la suite

Jeu Légal France
07/11/2016 Jeux de cercle : encore un trimestre difficile pour le poker en ligne
Le secteur du poker en ligne ne semble toujours pas sorti de sa crise, malgré un ralentissement de la baise d'activité en cash game au cours du troisième trimestre 2016. Au cours du troisième trimestre, la baisse d'acti... Lire la suite

Jeu Légal France
>> Toutes les actualités des salles de poker légales en France
 

  Accueil > Poker en ligne > Actualités du poker légal en France > Le FBI ferme PokerStars, Full Tilt Poker et Absolute Poker aux USA