Poker en ligne

JEU LéGAL



Newsletter Jeu Légal

Règle du poker : l'Omaha Poker

 

Finalement assez proche du Texas Hold'Em, l'Omaha est une variante du poker que l'on retrouve assez fréquemment sur les sites de poker en ligne. En effet, pour les joueurs habitués au Texas Hold'em, comprendre l'Omaha est simple : ainsi, ici, quatre cartes cachées sont distribuées à chaque participant, au lieu de deux au Texas Hold'Em. Le but du jeu est toujours d'obtenir la combinaison la plus haute en associant deux cartes cachées à trois cartes ouvertes communes à tous les joueurs.

En principe, l'Omaha regroupe des tables de 6, 9 ou 10 joueurs. Chaque membre de la partie joue en suivant l'ordre de l'aiguille d'une montre, en partant par un joueur dénommé le dealer.

Les mises initiales

Comme pour chaque partie de poker, la manche d'Omaha commence par le placement des blinds. Ce sont les deux joueurs placés à la gauche du dealer qui doivent commencer. Le premier place la petite blind, déterminée avant la partie, et le second la grosse blind, qui correspond au double de la petite blind.

Le Préflop

Une fois les deux blinds posées, chaque joueur reçoit quatre cartes cachées. Le joueur à gauche de celui qui a misé le grosse blind débute. Il a plusieurs possibilités, au regard de la qualité des cartes reçues : il peut suivre le montant de la grosse blind, il peut relancer en misant une somme supérieure ou, il peut, bien évidemment, jeter sa main, c'est à dire abandonner la partie et se coucher. Les autres joueurs prennent part ensuite à la partie, en prenant en compte le choix du premier joueur.

Le Flop

Les trois cartes communes, que l'on nomme Flop, sont alors posées au centre de la table. En commençant par le premier joueur à gauche du dealer qui reste encore dans la partie, une nouvelle série de mise débute. Comme pour toutes les variantes de poker, le joueur à trois possibilités : soit il mise, soit il jete sa main, soit il checke, c'est à dire qu'il reste en jeu sans mettre de mise. En respectant le sens des aiguilles d'une montre, ses adversaires joue chacun leur tout. Chacun peut relancer, en misant davantage que ce que le précédant vient de miser.

La Turn

Une quatrième carte ouverte est posée au centre de la table. On l'appelle également Tournant en français. Une nouvelle fois, un tour d'enchères a lieu, exactement dans les mêmes conditions que pour le Flop.

La River

Enfin, une cinquième et dernière carte ouverte est distribuée, avant un dernier tour d'enchère.

Le showdown

Enfin, la main se termine à ce moment-là, sauf s’il ne restait déjà plus qu'un joueur actif dans l'une des étapes précédentes. C'est le moment pour tous les joueurs encore en lice de dévoiler leur combinaison. Ainsi, celle-ci doit être formée à partir de deux cartes cachées et trois cartes ouvertes. Le joueur qui obtient la meilleure main reçoit le pot.

A noter que lors de la partie suivante, le dealer change : ce sera le joueur placé à gauche du dealer précédent.

On le voit, les règles de l'Omaha Poker sont très simples. Toutefois, plusieurs variantes existent pour diversifier certaines parties.

Les variantes de jeu de l'Omaha Poker

Comme bon nombre de variantes de poker, l’Omaha peut se jouer en High ou en High/Low. 

En High, la partie reste classique, puisque le gagnant sera celui qui possèdera la main la plus élevée. Il n'y aura donc qu'un seul vainqueur.

En High/Low, deux joueurs pourront théoriquement être déclarés vainqueurs de chaque manche : d'une part, celui qui aura la combinaison la plus haute. De l'autre, celui qui aura la combinaison la plus basse, réalisée à partir de 5 cartes inférieures ou égales à 8 et différentes les unes des autres. Ainsi, pour gagner en Low, la combinaison la plus forte est As-2-3-4-5. Mais par exemple, avoir As-2-3-6-8 est également possible. Le plus important est d'avoir des cartes les plus basses possibles, même si elles ne se suivent pas. Ainsi, une combinaison 3-4-5-6-8 est mois bonne qu'une combinaison 2-4-5-6-8. Dans tous les cas, gagner une manche en Low demande qu'il y ait au moins trois cartes égales ou inférieures à 8 parmi les cartes communes. 

Enfin, il est à noter qu’un même joueur peut remporter une manche en High et en Low. Cela se réalise principalement lorsqu'il possède une quinte avec des cartes égales ou inférieures à 8.

Les variantes de mise de l'Omaha Poker

Outre les variantes de jeu, l'Omaha connait trois variantes au niveau des mises : le Pot Limit, le Limit et le No Limit.

- Le Pot Limit Omaha : cette variante est la plus répandue. En effet elle indique que chaque joueur ne peut miser une somme supérieure à la taille du pot. Par exemple, au moment du flop, le premier joueur à parler peut, en plus de checker, miser. La mise sera comprise entre le montant de la grosse blind et le montant global des sommes dans le pot. Ainsi, s'il y a 20 € dans le pot, il peut miser jusqu'à 20 €. Le joueur suivant peut suivre ce premier joueur et même relancer. Si le premier joueur a misé 10 €, le second peut suivre en misant 10 € ou relancer, une nouvelle fois, en misant un montant supérieur aux 10 € posés par son adversaire, jusqu'au montant désormais présent dans le pot, soit 30 € (20+10). Le montant maximum de mise réalisable augmente donc au fur et à mesure de chaque manche.

- Le Limit Omaha : dans cette variante, le montant des mises est limité et est déterminé par le montant des deux blinds. Par exemple, si la petite blind est de 4 € et la grosse blind de 8 €, la mise sera automatiquement d'une valeur de 4 € avant le flop, et une relance de 8 €. Lors de la turn et la river, elles seront de 8 € pour la mise et 16 € pour une relance.

- Le No Limit Omaha : très peu jouée, cette variante est la plus souple au niveau des mises. En effet, ici, chaque joueur peut relancer comme bon lui semble, en ayant même la possibilité de miser l'intégralité de son tapis.

 

Règles et Probabilités du Poker

  Accueil > Poker en ligne > Règles et Probabilités au poker > Règle du poker : l'Omaha Poker